Halyard est un mot anglais qui signifie drisse. La drisse, sur un bateau, est le cordage qui permet de hisser les voiles.
 
Les drisses sont utilisées à l’appareillage, mais aussi quand les conditions de temps changent. Il faut alors souvent augmenter ou diminuer la voilure, ce qui passe par l’usage des drisses.
 
La drisse idéale est un cordage fiable et facile à utiliser. Elle doit être  flexible, mais ne peut pas se déformer au gré des circonstances. Ainsi, les voiles conservent une forme stable, même par vent fort.
Profil de Thierry Waterschoot sur Linkedin
RACI
Foire aux questions - Outils
Index de l'article
RACI
Limitations et réflexions sur RACI
Toutes les pages

RACI est une méthode qui permet d’identifier les rôles et responsabilités dans un processus.  Ce processus peut être un processus opérationnel ou un processus lié à un projet, mais il doit être défini préalablement.

Principes de base

La méthode RACI consiste à construire une grille. 

Dans un premier temps, on définit toutes les tâches du processus, qui seront listées verticalement dans la grille. Horizontalement, on retrouvera toutes les entités (ou personnes) qui interviennent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RACI est un acronyme  qui signifie en anglais :
•    Responsible
•    Accountable
•    Consulted
•    Informed

Si l’on traduit littéralement, Responsible et Accountable ont des sens fort voisins.  C’est pourquoi certains ont proposé de traduire ces termes en français par :
•    Réalisation
•    Approbation
•    Consultation
•    Information

Pour chaque rôle et responsabilité, on doit indiquer soit des personnes soit des équipes ou des fonctions génériques. Mais on ne mélange pas des noms d’individus avec  des noms d’équipe. Soit le RACI contient des références à des personnes nommées, soit il contient des références à des entités et/ou des fonctions génériques.


Par exemple, Pierre Durand est consulté, Jacques Mercier  est informé. OU, l’architecte technique du département de développement est consulté (et si Pierre Durand change de fonction, il ne faudra pas changer également le RACI…), le responsable du service desk est informé.  OU (mieux encore) : la fonction « architecture technique du département de développement » est consultée (et cette fonction dispose, par exemple, d’une boîte aux lettres générique dans le système de messagerie).


Pour une tâche donnée, il faut que quelqu’un l’ait approuvé. Ce quelqu’un est normalement la personne qui doit rendre des comptes, qui a l’exécution de la tâche dans ses budgets (Accountable), qui devra assumer la responsabilité en cas de problème. Il n’y a qu’un seul A dans un RACI (tout comme, sur un bateau, il n’y a qu’un seul capitaine).


Certaines personnes peuvent être consultées, c’est-à-dire qu’elles ont le droit de donner un avis sur la tâche en question (Consulted). Il arrive que cette responsabilité ne soit pas attribuée dans un processus.


D’autres personnes doivent être simplement informées (Informed), c’est-à-dire qu’elles doivent savoir que quelque chose va se passer. Si apparemment il y a moyen de faire fonctionner un processus sans personnes informées, il convient de se poser la question de la pertinence d’un tel fonctionnement.  En effet, la circulation de l’information adéquate est certainement un enjeu majeur dans la définition des processus efficients.
Et, bien entendu, quelqu’un doit réaliser la tâche en question, est responsable de l’exécution (Responsible). Il peut y avoir plusieurs R dans un RACI.  Il peut aussi arriver que le A et le R soient la même personne. C’est particulièrement vrai dans les petites organisations.